17h00
05 avril 2020

Théâtre Léo Ferré
Rue du Foyer
59620 Aulnoye-Aymeries

Le spectacle

Lorsque Cécile Giroud rencontre Yann Stotz en 2010, ils commandent un bloody mary. Ils échangent leur goût commun pour le chant, la musique, la parodie, le burlesque puis écrivent un spectacle de music hall moderne unique en son genre, copieusement varié, drôle et surprenant dont le mot d’ordre est Classe !.

Il y a en effet beaucoup d’élégance dans leur tenue vestimentaire. Ils portent la robe haute couture et le smoking avec un naturel quasi aristocratique. Bref ils sont chics ! Le problème c’est qu’en dépit du raffinement de leur tenue, ils vont en manquer souvent… de tenue.

Souvent plus proches du duel que du duo harmonieux, ces deux energumènes, fans absolus des monty pythons, du cartoon, de la chanson française, des « musicals » anglo saxonnes, du cinéma, des séries B voire Z, du burlesque et de la vie, s’installent dans des situations improbables qui commencent pourtant bien puis qui dérapent insidieusement et fatalement, pour finir dans la cata: ils réinventent l’anglais pour traduire un discours politique, ils parodient Paradis, Renaud, Delerm, Lemay, Reggiani, Gall/Berger, Dalida dans une chanson humanitaire pour sauver… une moustache, ils se chamaillent à propos de Sanson et Sardou, ils créent des slogans publicitaires musicaux à base de croquettes et pâté pour chat pour une campagne présidentielle, ils se lancent aveuglément dans la langue des signes, ils font du play back sur une bande son qui déraille… mais finissent par unir leurs talents pour un hommage vibrant au cinéma et aux grands de l’humour avec entre autre les voix de Mastroiani, BB, Bellucci, Noiret, Liza Minelli et Tony Benett.

Ne vous y trompez pas, ces élèves dissipés et farceurs doués pour le chant, le piano, l’imitation, le mime, la danse et la comédie adorent avec la plus grande élégance franchir allègrement toutes les barrières pour aller s’essuyer les pieds sur le paillasson de la convenance sans que rien ne paraisse incongru, indécent ou déplacé. Bref c’est frais, réjouissant, délicieusement grivois, complétement déjanté mais toujours, toujours d’une extrême qualité.

Suivez-les